Le rêve et l’imagination: deux caractéristiques de mon univers artistique

Le rêve, l’imagination voilà deux spécificités de mon univers. Mais cela n’est pas anodin. Il y a une réelle signification dans mon art et sans doute vous reconnaîtrez vous dedans.

On me dit souvent que mon style de dessin sort de l’ordinaire, qu’il est singulier, particulier. Je souhaite partager avec vous les deux caractéristiques qui composent mon univers artistique et qui le rend si distinctif et unique.

le rêve et l'imagination
« L’imagination est l’atelier de votre esprit qui convertit votre énergie mentale en actions d’éclats et en richesses. » – N.Hill
Le rêve et l’imagination: deux pouvoirs en notre portée

L’imagination est une réelle force psychique. Ça permet de se créer des représentations mentales où l’on exerce sa pensée, ses réactions, ses émotions. Le rêve – qu’on fait de manière consciente et éveillée – quant à lui ne sert pas seulement à s’évader. En effet, rêver permet aussi de s’adapter au monde et de trouver des alternatives dans un grand nombre de situation.

L’enfant est un grand rêveur. Lorsque l’on est enfant il est normal pour un adulte de dire que les enfants sont de grands rêveurs, que les enfants débordent d’imagination mais arrivé à l’âge adulte, c’est un tout autre discours qu’on entend. Il ne faut plus faire preuve d’imagination, on – la société – nous demande de nous conformer, de ne pas être trop rêveur car sinon on est considéré comme des gens perchés ou perdus.

Être adulte ne signifie pas absence de rêve, absence d’imagination.

Le fossé entre l’enfance et l’âge adulte

C’est le fossé entre l’enfance, l’adolescence et l’âge adulte qui m’a fait me questionner. Je conçois, qu’à l’adolescence, le rêve soit plus ou moins toléré. Par exemple, lorsque l’on veut choisir de faire de sa passion (artistique par exemple) son métier on nous dit de choisir un « vrai métier ». Mais ça c’est un autre débat.

C’est évident qu’il y a un fossé entre l’enfance et l’adulte, et qu’en grandissons on développe d’autres qualités. Sauf que, être adulte ne signifie pas ne plus avoir de rêve, faire preuve d’un manque d’imagination en ne prenant plus la peine de stimuler son imagination et perdre de sa vivacité d’esprit.

C’est bien connu, chaque adulte conserve sa part d’enfant. Rêver, penser, imaginer n’est pas réservé qu’aux enfants. Loin de là.

Pourquoi j’ai choisi cette direction pour mon univers artistique ?

Rêver et imaginer nous relient avec notre être profond. Il est important aussi de préciser que le fait de rêver, s’imaginer est une activité qui nous relie avec nous-même. Et que beaucoup d’adultes ne pensent pas, ne rêvent pas, dans le sens où par exemple l’ennui permet la rêverie et en tant qu’adulte l’ennui n’est pas accepté, il faut toujours avoir une activité, être – ou paraître – occupé.

L’ennui correspond à la peur du vide et dans ce vide le risque c’est de se mettre à penser, de se retrouver face à ses pensées, ses inquiétudes. Ce qui peut effrayer certaines personnes qui ont perdu l’habitude de rêver en grandissant. Le rêve et l’imagination sont deux grands pouvoirs qu’on peut trouver à l’intérieur de soi-même. Ce n’est pas quelque chose qui s’acquiert de l’extérieur. Ces deux choses nous relient à notre être et nous permet de mieux nous connaître.

Mon univers artistique est avant tout émotionnel.

Mes rêves (car oui je suis une grande rêveuse), et mon imagination sont ma plus grande source d’inspiration. C’est dans mon imagination que je puise mes idées d’illustrations toutes plus colorées les une que les autres. Si j’ai choisi cette ligne directrice c’est avant tout par rapport au fossé entre l’enfance et l’âge adulte. À mon sens, l’imagination est une force qu’il faut continuer à cultiver tout au long de sa vie.

Ainsi, le rêve et l’imagination sont deux caractéristiques qui composent mon univers artistique. Ce sont deux éléments que je souhaite continuer à développer dans mon art, parce que je trouve ça dommage que le fait de rêver, d’imaginer soit si mal perçu par notre société tandis que ce sont deux réelles forces qui permettent de mener à bien des projets, d’avoir toujours de nouvelles idées, de ne jamais s’ennuyer ou du moins de ne pas craindre l’ennui.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Ça serait intéressant de connaître votre avis et ressenti. 

pin it article le rêve et l'imagination Cynthia Artstudio
Épinglez cet article

Cet article vous a plu ? Pour ne rien manquer et recevoir chaque samedi à 10 heures les nouveautés du blog en exclusivité inscrivez-vous à la newsletter.

inscription newsletter de Cynthia Artstudio

2 commentaires sur “Le rêve et l’imagination: deux caractéristiques de mon univers artistique”

  1. Bonjour,

    Très chouette article! J’ai aimé le lire, c’était vraiment agréable et ça permet de connaître d’avantage ta patte artistique !

    Merci de nous partager ton univers!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.